compte-rendu du conseil d’école

vendredi 15 novembre 2013

Compte-rendu du conseil d’école du 18 octobre 2013

École publique de St Amand Conseil d’école du 18 octobre 2013


Secrétaire de séance : Mme SARRALANGUE


Excusés : Mme REGENT, Mme LETELLIER Pamela


Ordre du jour :

1. Résultat des élections de parents au conseil d’École

2. Point sur les effectifs et l’équipe pédagogique. Prévisions 2014-2015

3. Le règlement intérieur 2013-2014

4. mise en place de la réforme des rythmes scolaires

5. Document hygiène et sécurité.

6. Bilan financier de la coopérative scolaire.

7. Questions diverses


Résultat des élections de parents au conseil d’école

- 429 électeurs inscrits

- 214 votants

- 19 bulletins blancs ou nuls

- taux de participation de 49,8 %

- liste élue à l’unanimité


Point sur les effectifs et l’équipe pédagogique

314 élèves répartis de la façon suivante :

- TPS PS 26 avec Mme Beuve
- PS MS 25 avec Mme Gautier
- MS 24 avec Mme Ledentu
- GS 28 avec Mme Savey
- GS 28 avec Mme Mielvaque
- cp 25 avec Mme Régent
- ce1 26 avec Mme Marie
- ce1 ce2 22 avec Mme Letellier
- ce2 23 avec Mme Pineau
- cm1 20 avec Mme Conq
- cm1 22 avec M Bribet
- cm2 22 avec Mme Turgis et Mme Letellier
- cm2 23 avec Mme Brisset

Elisabeth Seince et Gisèle Lebouvier interviennent comme AVS auprès de 5 élèves en situation de handicap.

Les prévisions d’effectifs pour la rentrée prochaine ont été transmises à la DSDEN et laissent entrevoir la situation suivante.


document hygiène et sécurité

Ecole maternelle : synthèse vierge

Ecole élémentaire : synthèse vierge

La synthèse de l’évaluation du document hygiène et sécurité est consultable sur demande auprès du directeur.


Le règlement intérieur 2013-2014 (charte de l’Internet)

Le règlement intérieur de l’école a été approuvé par le conseil d’école.Une modification a été apportée à l’article 4.4. Le règlement sera communiqué à l’ensemble des familles à l’issue du conseil d’école.

4.4 Sécurité
- Sont formellement interdits à l’école :
- Les téléphones portables. Les téléphones confisqués seront rendus aux parents. En cas de récidive,ils seront conservés à l’école jusqu’à la fin de la période.
- Les écharpes ou foulards trop longs non adaptés à la taille des enfants et qui présentent un risque d’étranglement.

Par ailleurs, une information concernant la sécurité aux abords de l’école va être diffusée à l’ensemble des parents d’élèves. De trop nombreuses incivilités ou infractions sont constatées chaque jour. La sécurité des élèves est parfois mise en péril par des règles de stationnement non respectées ou une vitesse excessive.


Mise en place de la réforme des rythmes scolaires

La municipalité suite à un travail en partenariat avec l’équipe pédagogique présente l’organisation prévue à la rentrée 2014-2015 (cf doc ci dessous). Ce projet sera communiqué à la Direction Académique pour le 4 novembre.

Les horaires de la maternelle +CP et de l’élémentaire seront décalés. Ce choix s’est appuyé sur plusieurs contraintes :

- nécessité de respecter au mieux le rythme des élèves de maternelle en n’allongeant pas excessivement la matinée de classe.
- Allongement de la matinée de classe pour les CE et CM pour profiter au mieux de la disponibilité de travail des élèves.
- TAP (Temps d’activité périscolaires) répartis sur 2 créneaux différents permettant de recruter moins d’intervenants.

Le reste de l’année scolaire servira à la municipalité pour construire le Projet Educatif qui servira de support à cette organisation.

M Brun souligne les difficultés importantes face auxquelles se trouve la municipalité pour pouvoir mettre en place ce dispositif.

- 12 à 13 intervenants titulaires d’un BAFA ou d’un Bac +2 à recruter pour des contrats de 6 heures hebdomadaires. Le tissu associatif local (centre de loisirs de Torigni, associations sportives ou culturelles) ne pourra pas fournir tous ces intervenants Le recours au bénévolat ne pourra pas non plus couvrir ces besoins.
- les locaux municipaux à disposition (gymnase salle communale, cantine, garderie, salle de motricité) ne permettront pas d’accueillir environ 150 enfants.
- Un coût supplémentaire pour la commune évalué à 55200€ par an (charge de personnel, restauration le mercredi midi, entretien des locaux, eau, gaz elec...)
- Les questions de l’organisation éventuelle de la cantine le mercredi midi et du fonctionnement des transports scolaires restent aussi à préciser.

M Brun pense qu’en l’état actuel des choses la commune sera dans l’incapacité de proposer un dispositif satisfaisant.

Les représentants de parents d’élèves pointent plusieurs sources d’inquiétudes :

- difficulté pour les parents des élèves externes en raison des horaires décalés pour les élèves de maternelle et d’élémentaire.
- Quel sera le coût des activités périscolaires ou des services de garde proposés ?
- Quelle organisation pour le mercredi midi ?
- Quel contenu pour les temps périscolaires ?



Bilan financier de la coopérative scolaire pour l’année 2012-2013

Le bilan financier intégral est consultable auprès du directeur. L’exercice 2012-2013 présente un déficit de 7673€. Les nombreux projets menés l’année dernière (cirque en maternelle, Percussion et dans africaine, classes transplantées) expliquent ce déficit qui est intégralement compensé par la provision de trésorerie effectuée l’année dernière.

M Pierrard insiste sur l’importance du financement de la coopérative et remercie la municipalité et l’Association de Parents d’élèves pour les sommes versées.


Questions diverses

-Quel est le fonctionnement envisagé pour la garderie et le goûter pendant la période hivernale ?

Mme Prestavoine précise que tant que les conditions météorologiques le permettront, les enfants seront laissés en « récréation » dans la cour de l’école pour goûter et jouer. Le restaurant scolaire sera utilisé à chaque fois que les conditions seront mauvaises.

-Comment sont organisées les récréations à l’école élémentaire ?

Tous les élèves de l’école sortent en récréation en même temps comme c’était le cas avant l’année dernière. Les effectifs moins chargés et une situation de vie collective plus sereine cette année permettent donc de revenir à un seul créneau de récréation.

Si le dispositif décalé de l’année dernière a permis de gérer plus facilement des situations tendues il est très gênant pour le travail. En effet, 4 classes se trouvent en récréation sous les fenêtres des 4 classes encore en activité.

-La quantité de pain est elle limitée à la cantine et les enfants peuvent ils se resservir ?

M Brun et Mme Prestavoine expliquent que le pain est en libre service et que les enfants qui mangent le contenu de leur plateau peuvent se resservir s’ils le souhaitent. Des portions supplémentaires des plats sont également proposées aux élèves qui le demandent.

Les élus expliquent que tous les repas sont cuisinés et préparés sur place. La municipalité ne fait pas appel à un service de restauration industrielle. Le recours aux produits frais est notamment privilégié pour la viande.

M Brun insiste sur les quantités très importantes de nourriture qui sont régulièrement jetées à la poubelle bien souvent sans que l’assiette n’ait été goûtée.

Une proposition est faite aux parents qui en feraient la demande de venir un midi pour observer le fonctionnement du restaurant scolaire

Le directeur

D PIERRARD

La secrétaire de séance

Mme SARRALANGUE

Portfolio

Brèves